Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

mercredi 30 mars 2016

Frédéric Blier

Son site :
http://fredblier.blogspot.com

Sa bio :
Né à Lyon. En témoigne ses différents professeurs de mathématiques, tout jeune déjà, Frédéric développait son goût pour l'évasion spirituelle en transformant les agendas des copains en livres d'illustration ! Après avoir obtenu un diplôme de dessinateur maquettiste , il entre à l'école Émile Cohl pour suivre les cours de bandes-dessinées dispensés par Christian Lax ! Deux ans plus tard, fort de cette expériences, il poursuit sa formation en solitaire tout en enchaînant de nombreux petits boulots notament d'illustrations pour France3 ou en donnant des cours de dessin dans les centres sociaux. Dessinateur en quête d'un trait toujours plus instinctif, passionné par le jeux d'acteur de ses personnages.Il bénéficie des conseils avisés de Lax devenu son ami et qui scénarise pour lui "Amère Patrie" : une histoire en deux tomes, dont le premier est publié en 2007 dans la collection "aire libre" des éditions Dupuis. Frédéric poursuit actuellement la suite de cette aventure entre ses deux ateliers, chez lui à Lyon et en Haute-Loire, une région chère à son cœur où il peut assouvir son autre passion, l'amour des vieilles pierres.

Sa dernière BD :
La parole du muet de Laurent Galandon et Frédéric Blier chez Bamboo Édition.

Synopsis :
Fin des années 1920. Célestin n'a qu'un rêve en tête : réaliser des films. Fraichement débarqué à Paris, il devient décorateur pour un grand studio, où il rencontre Constance qui lui fait lire une histoire qu'elle a écrite. Enthousiaste, il décide de la porter à l'écran, malgré son inexpérience. Aidé de quelques amis, il va investir la nuit les studios pour réaliser son film !

Jean-Charles Poupard

Sa bio :
Jean-Charles Poupard est un dessinateur et illustrateur, né le 8 décembre 1985. 
En 2007, il obtient sa licence d'Arts Plastiques à l'Université de Rennes, avant de rentrer, un an plus tard, à l'école des Arts supérieurs de Pivaut à Nantes. Il y fait la connaissance de Timothée Montaigne, qui eu une importance notable sur son orientation graphique et narrative en Bande dessinée. En avril 2010, alors qu'il lui restait encore un an à faire pour décrocher son diplôme, Jean-Charles est recommandé par Laurent Miny (illustrateur et enseignant à l'école Pivaut) auprès de Jean-Luc Istin, directeur de collection aux éditions Soleil. Trois mois plus tard, il signe son premier album Jack l'éventreur, sur un scénario de François Debois. L'album sort le 16 mai 2012, alors qu'il travaille déjà depuis plusieurs mois au dessin, à la couleur et co-scénarise le deuxième tome de ce diptyque sur Jack l'éventreur.

Sa dernière BD :
Le chant des Runes de Sylvain Runberg et Jean-Charles Poupard chez Glénat.

Synopsis :
Eva Sundström est inspectrice à la police criminelle de Stockholm. 34 ans, brillante et athlétique, célibataire endurcie née dans la capitale suédoise, Eva ne jure que par son métier dans lequel elle a fait plus que ses preuves. Josef Worg, archéologue de 50 ans, est spécialisé dans la civilisation viking et la mythologie scandinave. Cet homme bourru marqué par les épreuves de la vie vient du nord de la Suède, ces contrées reculées où les esprits et la magie font encore partie du quotidien. Eva et Josef : deux personnages que tout oppose. Et qui vont devoir malgré tout travailler ensemble, lorsqu'une série de meurtres semble impliquer des créatures que l'on croyait appartenir aux légendes.

Christian Maucler

Sa bio :
Christian Maucler est un auteur dessinateur reconnu dans le monde de la BD pour son personnage du Commissaire Raffini avec Rodolphe (Albin Michel, Desinge, Hugo & Cie…), dans le livre Jeunesse (albums illustrés, éditions Magnard, Casterman, Nathan, Rouge et Or…), dans le roman illustré pour la Jeunesse et le livre scolaire (éditions Hachette, Rageot, Nathan, Milan, Lito, Averbode, Mine, Gallimard…), dans la presse Jeunesse (plusieurs titres au sein des éditions Bayard, J’aime lire, Je bouquine, Wapiti, Youpi… et aussi ailleurs, Toboggan, Jeunes Années, Gullivore, Tout l’univers, Spirou, Le journal des enfants…). Ce touche-à-tout de talent couvre avec un bonheur égal plusieurs genres dans les différents secteurs de la bande dessinée et de la Jeunesse . Son travail a été récompensé par plusieurs prix.

Sa dernière BD :
Histoire de la province de Savoie de Michel Amoudry et Christian Maucler chez Éditions du Signe.

Synopsis :
De territoires indépendants à une seule et unique province de Savoie, vous saurez tout de son histoire, de ses origines à la Révolution.


Géraud Bournet

Son site :
http://lutopiquant.fr/

Sa bio :
Géraud est un illustrateur indépendant de formation scientifique (ingénieur en sciences de l’eau). Artiste autodidacte, il travaille principalement pour le secteur culturel et associatif. Il réalise également des illustrations pour la presse, la littérature jeunesse et de nombreux travaux en sérigraphie.
Suite à la catastrophe de Fukushima en mars 2011, la question du nucléaire l’a absorbé. Il est l’auteur de Franckushima, un essai graphique expliquant à travers la catastrophe de Fukushima le risque nucléaire auquel nous sommes exposés en France. « Franckushima me permet de faire le lien entre mes compétences scientifiques et artistiques et de proposer une approche de la thématique du nucléaire documentée, sensible et graphique.
Géraud a fait appel à de nombreux collaborateurs afin de recueillir des témoignages, des textes originaux et des informations qu’il a regroupés dans Franckushima « caisse de résonance sur les catastrophes nucléaires ».

Sa dernière BD :
Franckushima par Géraud Bournet chez Lutopiquant éditions.

Synopsis :
Comment appréhender l'univers de la radioactivité dont le propre est d'être invisible, inodore, sans goût ni saveur ? Cinq ans après le début de la catastrophe de Fukushima, la liquidation du désastre a en grande partie permis sa banalisation et son oubli généralisé. À travers une démarche documentaire et graphique, Franckushima, « caisse de résonance sur les catastrophes nucléaires », propose de revenir sur les enjeux de la catastrophe pour mieux nous préparer à celle qui nous guette en France. 

Christophe Hénin

Son site :
http://christophe.henin.art.pagesperso-orange.fr/index.htm

Sa bio (tirée de son blog) :
"Je suis depuis toujours attiré par le dessin et la bande dessinée. J'ai suivi des études scientifiques, puis obtenu un diplôme de designer produit.

J'ai ensuite collaboré avec le studio Climax Comics où j'ai travaillé sur les séries "Reflex" et "The Elite", puis avec le studio MAKMA, pour lequel j'ai réalisé divers travaux d'encrage tels "Gunplay" ou "Wise Intelligence" pour Digital Webbing Présente.
J'ai ensuite été choisi par les éditions "Réflexions" pour adapter une nouvelle basée sur le personnage de "The Crow" (créé par l'américain James O'BARR et porté plusieurs fois sur grand écran avec notamment Brandon Lee ou Vincent Pérez). J'ai alors réalisé dessin, encrage, lettrage et tramage de "The Medieval Crow".
Suite au succès de ce premier volume, j'ai proposé une suite à l'éditeur qui m'a laissé carte blanche et m'a confié la totalité du projet. J'ai donc ici signé à la fois le scénario et la partie graphique.
J'ai réalisé une Bande Dessinée pour le site internet de fans international de Natalie Portman, suite alternative au film "Léon".

Parallèlement à cela, je travaille en indépendant et réalise illustrations, affiches, couvertures, logos, images de synthèses 3D, etc.

Sa dernière BD :
Le garde républicain, Coup de vent sur Océanopolis de Terry Stillborn et Christophe Henin chez Auto-édition.

Synopsis :
Un sinistre individu nommé Whirlwind profite d'une opération caritative pour prendre en otage toute l'assistance. Le Garde Républicain, Zefman et Fox-Boy parviendront-ils à l'arrêter ? Un hors-série synonyme de bonne action !

Baba

Son blog :
http://baba.over-blog.net/

Sa bio :
Bien que son physique agréable le promettait à une grande carrière de top model, Baba, contre toute attente, décide de perdre ses cheveux et de faire de la bande dessinée. Sa passion pour le cerf-volant et son amour des pizzas n'étant pas des atouts suffisants pour devenir bédéiste, il décide d'apprendre le métier dans la prestigieuse et onéreuse école Émile Cohl, mettant du coup toute sa famille sur la paille.

Au bout de 3 ans, il en ressort avec un diplôme plus ou moins mérité, bien décidé à percer dans le neuvième art.

Il ignorait alors qu'il allait en baver parce que la BD, c'est rigolo mais c'est pas fastoche. Il multiplie alors les petits boulots pour s'acheter du pain, en plaçant ici et là des illustrations dans des journaux, pour des associations et même pour la télé mais ce n'est pas encore le succès dont il rêvait enfant quand il lisait avec émotion ses BD de Lucky Luke, Astérix et autre Schtroumpfs.
Puis un jour il rencontre Zep, ce qui ne change absolument rien à sa carrière mais c'était sympa. Au bord de la dépression, il décide alors d'ouvrir son blog et là, c'est le triomphe. Pas moins de 3 personnes se bousculent aussitôt sur ce site, laissant même parfois des commentaires cocasses et pertinents.
Grâce au net, il rencontrent des gens, se fait connaitre auprès d'autres et de fil en aiguille, il lance en septembre 2006 avec ses compagnons Lapuss' et Tartuff la série "Le Piou" dans le journal de Spirou. En septembre 2008, il sort avec la même équipe son premier album au titre évocateur Super Blagues - Finie la Rigolade dont le tome 2 Abus de Pouvoirs arrive quelques mois après en juin 2009. Puis après 3 ans de couveuse, "Le Piou" sort enfin de son œuf sous la forme d'un bel album aux Éditions Dupuis. Caressant l'espoir que celui-ci connaisse une brillante carrière sur des centaines de tomes, Baba s'entoure en attendant de scénaristes compétents et drôles qui l'aideront à conquérir le monde de la BD... ou pas. Au pire, il lui reste toujours l'option du mannequinat...

Sa dernière BD :
Space Wars de Lapuss' et Baba chez Monsieur Pop Corn.

Synopsis :
Lorsque Bad Fader et son empire enlèvent la princesse Layla, les rebelles n’ont d’autre choix que de partir à sa recherche. Duke Grasshopper, apprenti djedaï sous l’aile de maître Yolo, décide de prendre les choses en main accompagné de Dan Lobo et Stewbacca ainsi que de droïdes aux looks aussi ridicules que leurs noms.

Antoine Giner-Belmonte

Sa dernière BD :
Histoires de Lyon volume 2 par un collectif chez Lyon Capitale.

Synopsis :
Les Histoires de Lyon sont de retour ! Sept nouvelles aventures plongent leurs racines à travers 2 000 ans d'histoire. Ce deuxième volume n’est pas une suite, mais bien un nouveau voyage dans le temps, qui peut être lu indépendamment du premier. Ce livre est notre déclaration d’amour à cette histoire riche, parfois triste, mais toujours marquée par l’espoir.

Grégoire Berquin

Son site :
http://gregoire.berquin.free.fr/

Sa bio :
Né en 1971, en bas, à Marseille, Grégoire délaisse les sardines pour les vaches normandes en haut à gauche avant de filer un peu à droite, aux arts décoratifs de Strasbourg. Il joue les touche-à-tout dans les domaines du graphisme et des arts appliqués, allant même jusqu'à tenter l'étonnante expérience de l'enseignement. Il finit par se recentrer sur l'illustration pour la presse ou la communication, et il intègre l'atelier lyonnais KCS, où il décide de se mettre à la bande dessinée dans le but hédoniste d'accompagner ses camarades en festival.

Sa dernière BD :
Les fondus du vin, tome 6 Beaujolais de Christophe Cazenove et Grégoire Berquin chez Bamboo Édition.

Synopsis :
Pour beaucoup, le beaujolais ne se déguste que nouveau et le troisième jeudi de novembre. Pour beaucoup, c'est le vin aux arômes de banane qu'on boit avec un saucisson posé sur un coin de table. Mais pour nos fondus, le beaujolais, c'est bien plus que ça ! Ce sont des crus d'exception qu'on découvre en remontant le cours de la Saône : Brouilly, Morgon, Saint Amour… C'est un voyage. Un voyage autour d'un monde de saveur qui fera tourner de son nom tous les moulins à vent de votre coeur…

mardi 29 mars 2016

Philhoo

Son site :
http://philhoo-bd.com/

Sa bio :
Après avoir publié son premier album chez Glénat, le deuxième volet du diptyque l’Alternative qui suit l’itinéraire du héros dans la peau d’un officier nazi, il poursuit sa carrière aux éditions Zéphyr. Philippe Hooghe s'est formé dans un studio d’illustration pendant 8 ans. Il est passé par le parc Disneyland Paris dans le merchandising et le studio Disney Feature Animation comme assistant animateur. Ce dessinateur nordiste autodidacte est aussi passé par la publicité. Sa première BD publiée est donc l'Alternative chez Casterman en fin 2009. Depuis, il a participé chez Zéphyr à un collectif Emergency publié en avril 2010 et prépare une nouvelle série Black force Squadron toujours sur la guerre.

Sa dernière BD :
Styx de Alain Paris et Philhoo chez Y.I.L. Édition.

Synopsis :
Mai 1999, un jeune illustrateur, en villégiature chez ses parents, échappe de peu à la mort grâce à une sorte de prémonition bizarre. Une fondation scientifique s'intéresse alors à lui. Mais quels sont leurs buts réels et inavoués ?

Cyrielle

Ses sites :http://journalcyrielle.canalblog.com/
https://www.facebook.com/CyrielleIllustBD?ref=sgm

Sa bio :
Cyrielle a toujours aimé dessiner, comme tous les enfants d’ailleurs et puis un jour, ça lui a vraiment pris. Elle a su qu’elle voulait faire du dessin son métier quand elle a eu 14 ans. A cette époque, elle avait besoin de s’isoler, de s’évader dans des univers qui n’étaient pas les siens pour ne pas penser à la réalité. Au bout de quelques temps elle a réalisé qu’elle avait envie de « faire rêver les gens » comme les mangas et les BD la faisaient rêver. C’est donc tout naturellement qu’elle est allée vivre à Lyon pour suivre une formation à Emile Cohl. Après 4 ans d’études et son diplôme, elle s’est lancée dans l’aventure. Aujourd’hui, Cyrielle travaille à la fois en temps qu’illustratrice et auteur de BD.

Sa dernière BD :Akiko par Cyrielle chez Jungle. Série en cours, 3 tomes sortis.

Synopsis :
Akiko, 15 ans, a toujours vécu à la campagne. Alors que son père obtient un meilleur poste dans une grande ville japonaise, elle se voit contrainte de suivre sa famille pour y vivre. Elle va très vite s'apercevoir de la difficulté de s'intégrer à cette nouvelle façon de vivre et, surtout, au sein de son école. Mais c'est sans compter sur Ayumi, une jeune fille à l'opposée d'elle qui, pourtant, va devenir sa meilleure amie.

Lucy Mazel (Luky)

Son site :
https://lucymazel.wordpress.com/

Sa bio :
" Je suis illustratrice et auteure de BD freelance, vous pourrez voir ici mes travaux récents en illustrations et bande-dessinées.
Je vis et travaille à Pau.
Diplômée d’une école privée lyonnaise en 2009, j’ai commencé ma carrière avec les éditions Petit à Petit sur le recueil des Poêmes Erotiques ainsi qu’avec Alwett chez Soleil sur La Danseuse Papillon, un livre d’illustration pour enfants paru en Novembre 2010.
Puis j’ai participé à la réalisation du Tome 3 du Petit Prince aux éditions Glénat en collaboration avec le studio parisien Elyum.
J’ai été édité chez Casterman en partenariat avec Béatrice Bottet dans la collection Docu-BD, Les Dieux de l’Olympe en 2012.
J’ai également illustré le jeu de société Ekö chez SitDown game paru en octobre 2015 ainsi qu’une bande dessinée interactive Le dernier gaulois diffusé en Décembre 2015 (http://lederniergaulois.nouvelles-ecritures.francetv.fr/)
En parallèle de mon travail dans le milieu de l’édition, je réalise également des travaux de commande, notamment pour la Nucleus Gallery de Los Angeles, ainsi que pour des particuliers, des magazines et des agences de communication."
© Site auteur

Sa dernière BD :
Communardes ! tome 2 : Les éléphants rouges de Wilfrid Lupano et Lucy Mazel chez Vents d'Ouest.

Synopsis :
« On m’appellera la dame aux éléphants ! » Hiver 1870. Prélude de la Commune. Alors que Paris, assiégée par l’armée prussienne, subit le froid et la famine, Victorine, onze ans, passe le plus clair de son temps à s’occuper de Castor et Pollux, les deux éléphants du Jardin des plantes. Cette passion pour les pachydermes a le don d’énerver sa mère, engagée dans le mouvement des femmes qui veulent s’impliquer dans la défense de la ville. Mais Victorine est bourrée d’imagination, et elle veut être à la hauteur des ambitions de sa mère. Nourrie par les exploits des célèbres éléphants d’'Hannibal, elle élabore un plan pour libérer Paris. Un plan génial, démesuré, contre lequel Bismarck ne peut rien. Un plan de petite fille livrée à elle-même dans un monde d’'adultes...

dimanche 27 mars 2016

Vermine01

Son site :
http://vermine01.com/

Sa bio :
"Romain Bouzigues de mon vrai nom, je suis graphiste illustrateur freelance depuis plus de 10 ans. Spécialisé dans l’illustration vectorielle, je travaille sur Illustrator pour la communication, la presse et le web.
2013 fut l’année de la sortie de mon premier album BD, Victor Walou coince la bulle, aux éditions Pat à pan, 2014 verra la naissance du second, courant juin, normalement."

Sa dernière série :
Victor Walou de Vermine01 chez Yil. Série en cours, le tome 2 Le déluge est sorti en novembre 2015.

Synopsis :
Victor Walou est graphiste et dessinateur de BD…Du moins c'est comme ça qu'il se présente. Sale, bête, égoïste, méchant, obsédé, feignant, alcoolique, bientôt chauve… Pas facile de trouver une seule qualité pour définir Victor Walou, à part, peut-être, celle de faire rire à ses dépends ! Passant 90% de son temps devant l'écran et les 10% qui restent à faire croire qu'il travaille, Victor Walou ne sauvera pas la France. Mais de toute façon, la France ne lui a rien demandé !
     

Romain Mobias et Josselin Billard

Leur blogs :
http://latelierdemobias.blogspot.fr/
http://mugofink.blogspot.fr/

Leur bios :
Romain Mobias est lecteur de comics depuis l’event Civil War et a toujours écrit de son côté des histoires de super-héros. Quand il a vu que des personnes rencontrées sur le net, comme Laurent Arthaud (Hoplitéa), se lançaient dans l’aventure du comics français, il s'est dit pourquoi pas moi. Grâce à Facebook et aux forums dédiés, il a pu trouver des dessinateurs intéressés par ses histoires.

Josselin Billard (dit Job) est le dessinateur de Gregory Sand. Il a un parcours classique, tombé dans le dessin tout petit, fan essentiellement de Marvel depuis qu'il a acheté le Top BD 2(a) -la Mort du Captain Marvel en 1993. Bien plus tard, Il a fait un an dans une école de dessin sur Nantes puis une formation de graphiste. Ce milieu étant relativement bouché, il a décidé de revenir à mon amour de la BD, il a d’abord fait quelques concours sur Comixheroes puis il s'est lancé dans un premier projet avec Nicolas Fioutch qui n’a pas abouti. Puis il a rencontré sur le net, Romain Mobias, et son histoire lui a plu.

Leur dernière BD :
Gregory Sand de Romain Mobias (scénario) et Josselin Billard (dessin) chez Wanga Comics.

Synopsis :
Gregory Sand est un héros des plus singuliers. Son domaine : nos rêves. Ou plutôt nos cauchemars. Monstres sous le lit, monstres du placard, Terreurs Nocturnes et bien pire encore...
Pour les affronter, Gregory Sand endossera chaque nuit le costume de nos héros préférés. C'est le quotidien du marchand de sable, Gardien des Rêves. Mais qui est-il vraiment ? Sera-t-il capable de défendre le monde des Rêves ainsi que notre réalité face aux démons de son passé ?


Justine Renaud

Sa bio :
Justine dessine au gré de son imagination et donne vie à des animaux drôles et attachants. Dotée d'un esprit créatif, un jour elle décide de faire une cuisine un peu particulière qu'elle appela sa "cuisine artistique". Elle eu l'idée de mélanger ses talents d'illustratrice et sa passion pour la mode. Cette surprenante cuisine donna naissance à la marque "Les pattes vertes", des livres pour enfants associés à des tee-shirts tendance "slow fashion".


Sa dernière BD :
Edmond le lion, joue du violon ! de Justine Renaud chez Les pattes vertes.

Synopsis :
Ce livre met en l'affection entre un jeune lion Edmond et son Papa Edmond souhaite acquérir un instrument de musique. Ils se rendront alors tous les deux dans une boutique.Vous assisterez au dur choix d'Edmond entre une guitare et un violon, et découvrirez son talent pour le chant et la musique.

Serge Diantantu

Son site :
http://www.serge-diantantu.com/

Sa bio :
Né à Mbanza-Ngungu, en République Démocratique du Congo, Serge Diantantu fréquente l'école primaire Saint-Pierre de Kinshasa. Pour sa formation secondaire, après un bref passage à l'internat de Kibemtele, il s'oriente vers la formation technique et professionnelle, à Mgombe-Matadi où il obtient un Brevet d'Aptitude Professionnelle en menuiserie et ébénisterie. Il s'inscrit ensuite à l'Académie des Beaux-Arts de Kinshasa où il réussit son Diplôme d'État, ou "bac e", arts plastiques. Serge arrive en France en 1981 avec l'intention de continuer ses études universitaires. Mais, très vite, il se voit obligé d'abandonner sa filière d'hygiène et sécurité du travail, au Conservatoire National des Arts et Métiers de Paris, pour embrasser une carrière de décorateur pour la télévision et le cinéma, à la Société Française de Production SFP. Bouleversé par les ravages du sida dans le monde, Serge Diantantu met alors son talent au service de la prévention contre ce fléau. Il crée ainsi son premier album de BD, Attention Sida, pour sensibiliser l'opinion sur les risques de cette épidémie et l'utilité d'adopter un comportement préventif pour éviter de tomber dans ses pièges assassins. L'estime suscitée par le succès de cet album encourage l'auteur à poursuivre dans la voie de la BD pour raconter la vraie histoire africaine, souvent mal connue, avec la sensibilité et le regard que seul un natif d'Afrique peut exprimer. Son style, le Mindélô, donne à son dessin toute son authenticité. Avec sa plume, Serge Diantantu retrace actuellement la vie de celui qui fut le plus ancien prisonnier d'opinion africain, Simon Kimbangu, dont la vie reflète le caractère de la colonisation au Congo Belge et en Afrique subsaharienne en général. Parallèlement, il se passionne pour la photo et la réalisation cinématographique et audiovisuelle. Il prépare actuellement le story-board de son dernier scénario afin de réaliser son premier long métrage.

Sa dernière série :
Mémoire de l’esclavage de Serge Diantantu chez Caraïbes éditions. Série en cours, le dernier tome Colonies des Antilles et de l’Océan Indien est sorti en mai 2015.

Synopsis :
1er janvier 1804
Haïti, l'ancienne colonie française devient le premier État noir au terme d'une longue et meurtrière guerre de libération. Toussaint Louverture, le héros de la guerre de libération, été fait prisonnier par traîtrise et envoyé au fort de Joux, dans le Jura français. L'un de ses lieutenants, un ancien esclave noir du nom de Jean-Jacques Dessalines, prendra le pays en main.

mercredi 23 mars 2016

Christophe Girard

Sa bio :
"Je suis né en mai 68 mais je n'ai pas eu la force de jeter mes premières couches sur les policiers. Depuis toujours, ce mois historique m'a collé à la peau me nimbant d'une auréole révolutionnaire. À 5 ans, je me suis attaqué à la machine capitaliste, en copiant intégralement à la main et en tirant la langue, le journal de Mickey que j'essayai de revendre à mon entourage à des prix qui auraient dû mettre à genoux l'impérialiste américain. Ma cadence de travail fut la source de mon échec. Quand ce fut le tour de ma révolte printanière de lycéen, je ne fis rien : cette fille sublime à la grande couette préférait préparer son bac. Je fis alors de même. La révolution était passée quand j'appris qu'elle préférait les grands blonds. Quand vint le temps de l'occupation de l'école des Beaux-Arts, je n'ai pas pu non plus, j'avais "plonge" dans un resto. J'ai fréquenté les milieux d'extrême gauche à la limite du terrorisme sans jamais oser suivre. Puis en travaillant comme humanitaire, j'ai dessiné les camps de la mort en Roumanie, les massacres des Kurdes après la première guerre du Golfe. Puis la guerre en Croatie, en Bosnie. J'ai découvert la misère de nos propres rues. J'ai dessiné des carnets de voyages quand c'était ringard. J'ai été plasticien, j'ai été néo-dadaïste. Tout ça pour pas grand chose. Je suis devenu professeur. Je suis devenu fonctionnaire. Et enfin, je suis devenu un révolutionnaire efficace. Devant moi, des cerveaux libres et vivants pour une république laïque, démocratique et cultivée ! Ma soif de savoir et la réflexion sont mes armes. Comme le principe d'une révolution est de revenir sur ses bases, en 2005, je suis revenu à la BD. Je suis un vieux débutant mais mon passé nourrit mes planches. Je rêve d'une bande dessinée distrayante, esthétique et intelligente. Instructive et engagée. Un crayon peut changer ce qu'une bombe peut stigmatiser. Je suis né en mai 68 qui me nimbe d'une auréole révolutionnaire malgré moi."
Texte © Les Enfants Rouges

Sa dernière BD :
Bernarreke de Bernard Valgaeren (scénario) et Christophe Girard (dessin et couleur) chez Les Enfants Rouges.

Synopsis :
Sourd profond, le petit Bernarreke, qui vit le jour en 1949 en Belgique, vécut 10 ans dans un petit village flamand très catholique. Ce n'est que vers 4 ans, que sa maman découvrit qu'il était sourd, ce qui expliqua le fait qu'il ne parlait pas. La vie de Bernarreke ne fut pas aisée, mais il était volontaire et voulait s'en sortir. Aidé par sa maman, il apprit à lire et à écrire… mais sans parler. Puis, petit à petit, il commença à lire sur les lèvres *, à reconstruire les phrases par suppléance mentale**, à comprendre les autres. Il progressa rapidement pour enfin que les mots éclatent. Bernarreke se mit à parler et à se faire comprendre. Si le thème central de ce roman-graphique est la lutte de l'enfant pour s'inclure dans le monde des entendants, une analyse des vies et mœurs de l'époque jalonnent les pages sous forme de petits chapitres à la fois drôles et graves : l’hypocrisie de l’Église catholique de l'époque, les méthodes éducatives, l'alcoolisme ravageur, les fêtes locales sont soigneusement dépeintes sous les traits de Christophe Girard, qui utilise ici une palette de couleur à l’acrylique. La sexualité chez l’enfant est également abordée, car elle existe, même si elle reste un sujet tabou. Bernarreke lia une relation d'amitié profonde avec un garçon de 4 ans son ainé. Par petites touches, la sexualité naissante de Bernarreke est abordée. Le rapprochement de ces deux êtres, en quête de reconnaissance, qui se parlaient peu, glissa lentement vers un attachement plus intime.

Camille Burger

Son blog :
http://cam-hill.blogspot.fr/

Sa bio :
Camille Burger a grandi, entourée des plaisirs divers et avariés du terroir.
À 17 ans, après une formation dans la charcuterie traditionnelle, dans un premier temps, elle travaille dans le cervelas artisanal, mais elle finit par être licenciée en 2002 pour excédent de créativité au sein de la chaîne de production.
Suite à cela, elle tente de se recycler chez Kronenbourg, mais malgré ses talents de cracheuse de bière, elle perdra son emploi lors d'un plan social avant la fin de sa période d'essai.
Ayant toujours aimé raconter des histoires, elle se lance alors dans la tapisserie médiévale, puis en 2005, faute de rentabilité, elle se met au graffiti et à la BD, grâce aux conseils de son Pôle Emploi de proximité.
Sa dernière BD :
El Guido del Crevardo - Mexique de Camille Burger chez Fluide Glacial. Sortie le 20 avril 2016.

Synopsis :
Nos routards 2.0 sont à pied d'oeuvre pour vous faire découvrir le Mexique dont aucun guide ne vous parlera jamais. Ce parcours sinueux et chaotique est avant tout une escapade au pays de la Tequila et accessoirement à celui des aztèques, mayas, mixtèques, olmèques, toltèques, zapotèques, Quetzalcóatl, Moctezuma, chols, huichols, lacandons, nahuas...
Un vrai road-movie 100 % destroy !

dimanche 20 mars 2016

Le Fab

Son blog :
http://le-fab.blogspot.fr/

Sa bio :
Le Fab de son vrai nom Fabien Dalmasso est un dessinateur et scénariste de BD né le 30 septembre 1980 à Lagny-sur-Marne. Il est élevé par son père à Astérix, Gaston Lagaffe et autres Boule et Bill, puis par son beau-père à Thorgal, Les Aventures de Tintin et Alix, Le Fab a toujours manifesté le plus grand intérêt pour la BD. Il la pratique d'ailleurs en amateur dès ses jeunes années, illustrant de ci de là les comptes rendus de visites en primaire, les exposés au collège ou encore les journaux scolaires. Son enfance, puis son adolescence seront rythmées par Dragon Ball, Saint Seiya et la plupart des mangas importés via le Club Dorothée. Il commence alors à se chercher un style mixant les écoles franco-belge et japonaises qu'il apprécie autant l'une que l'autre. Découvrant le monde de la japanimation et du fanzinat et les 1ères conventions, il se lance dans le fanzinat et publiera entre 2000 et 2004 4 tomes du fanzine Babel, puis 2 du fanzine Krôm. En 2001, il entre en contact avec John Lang, alias Pen of Chaos, créateur de la série du Donjon de Naheulbeuk, pour lequel il va dessiner un temps une adaptation en bande-dessinée uniquement diffusée sur le web. En 2003, Le Fab rentre à Lyon où il reprend ses études inachevés et réalisera en 3 ans sa licence en biologie et géologie devant le mener vers le professorat. Par un heureux concours de circonstances, il rencontre alors Xavier Penin, alias Zaz, également ami de John Lang, qui lui propose de monter un projet BD initialement appelé "Kyla's Tower". Après accord de John Lang, il est décidé de placer les aventures de Kyla en terre de Fangh, l'univers du Donjon de Naheulbeuk. Pendant ce temps, Le Fab va participer en tant que scénariste à la publication en BD d'une parodie du célèbre jeu en ligne World of Warcraft. Sous le nom de WaoW. Le Fab, en collaboration avec Zaz et Régis Torres, signe ensuite pour une nouvelle série de fantasy comique, appelée Paladin, dont le 1er tome sort en septembre 2009. Chez Clair de Lune, Le Fab a commencé à présent l'adaptation BD de la saga mp3 Reflets d'Acide, créée par JBX.

Sa dernière série :
Stimpop de Le Fab chez Delcourt. La série est en cours, 4 tomes sont actuellement sortis.

Synopsis :
La vie de Lila et Cassie bascule quand fait irruption Matthews, un jeune garçon possesseur d'une machine à voyager entre les réalités alternatives. Problème, ce qui devait être un simple voyage d'essai pour le jeune aventurier se transforme en cauchemar avec des chercheurs à ses trousses et l'impossibilité de rentrer chez lui. En quoi les deux adolescentes pourraient-elles lui être d'une quelconque aide ?
 
 

Audrey Fasquel (Manboou)

Son blog :
http://ateliermanboou.canalblog.com/

Sa bio :
Manboou est née en 1981 à Calais. Elle commence le dessin vers l'age de 13 ans, influencée par Dragon Ball. Passionnée de manga et de dessin animé japonais, son rêve est de devenir mangaka et elle commence même à apprendre le japonais! Et c'est après un bac scientifique et une année de BTS biochimie qu'elle ne peut plus lutter contre sa passion du dessin et qu'elle intègre l'Académie des Beaux arts de Tournai, en section Bande dessinées. Au contact des autres élèves et d'Antonio Cossu, son style évolue pour finalement s'éloigner petit à petit du manga. En 2004, elle entre en contact avec Thierry Joor en remportant un concours de fanzine, et c'est fraîchement diplômée qu'elle signe son premier contrat pour la série Fred et Sophie chez Delcourt. À côté de ça, elle commence à diversifier son travail dans l'illustration ou le manuel scolaire et en 2005 se concrétise avec Rémi, un ami de l'Académie, un projet de pirate qui lui tenait à cœur depuis longtemps : Les portes du ciel. C'est un an plus tard que Dargaud accepte son projet R, et lui propose de se lancer dans ce qu'elle rêvait depuis toujours, une BD en noir et blanc tramé et petit format, dans l'esprit manga !
Texte © Delcourt

Sa dernière série :
Playlist de Stéphane Melchior (scénario) et Manboou (dessin) chez Bayard.

Synopsis :
Lucille est une élève brillante, mais dissipée et insolente. Depuis la mort de sa maman, elle s'oppose systématiquement aux professeurs... et à son père. Pourtant, sa rencontre avec Marc, jeune homme trempant dans les magouilles et jouant du djembé, va lui servir d'électro-choc : désormais, avec l'aide de Chloé, une amie de sa classe qui vit en fauteuil roulant et joue du piano, ils vont décider de constituer un groupe qui prendra le nom de " Playlist ". Mais, entre les anciens amis de Marc et les sautes d'humeur de Lucille, pas facile de privilégier la musique !
Dans les affres de l'adolescence, ces personnages attachants nouent la trame d'une belle histoire d'amitié sur fond de rock métissé...
 

Vincent Pompetti

Son blog :
https://pompetti.wordpress.com/

Sa bio :
Vincent Pompetti est un auteur belge d’origine italienne. Après ses débuts comme auteur complet chez Glénat, il réalise désormais sa carrière comme dessinateur aux côtés de Tarek chez Emmanuel Proust avec notamment la très réussie série Sir Arthur Benton. Né à Liège, Vincent Pompetti y a étudié la BD à l'Institut Saint-Luc. Il est ouvert à des influences variées des estampes japonaises à la science-fiction, en passant par l’art oriental, la Renaissance et s’intéresse à l’architecture, la mythologie et les diverses cultures. Il publie en 2002 sa première série dans la collection Carrément BD chez Glénat. Planète Divine est une série poétique pleine de sens comme le sous-entendent les titres les voyageurs de l’esprit et les bâtisseurs d’imaginaires. Il revient trois ans plus tard chez Emmanuel Proust avec plusieurs séries écrites par Tarek, début d’une carrière prometteuse. Après la biographie en trois tomes de Raspoutine, il se lance dans une sombre histoire aux confins de la Seconde Guerre mondiale, Sir Arthur Benton. Après le succès du premier cycle, il poursuit la seconde trilogie dont le 2ème tome est en cours de préparation. Entre temps, il s’est fait plaisir avec une histoire de pirates parue en 2008, Œil Brun, Œil Bleu. Ce dessinateur réaliste met en valeur son dessin par ses aquarelles.
Texte © BD75011, le blog BD de Manuel F. Picaud / Auracan.com

Sa dernière BD :
Les anciens astronautes de Vincent Pompetti chez Tartamudo.

Synopsis :
Ce matin-là, Onys, la belle et téméraire archère, était animée d'un sombre pressentiment. Quelque chose de sourd et dangereux rôdait autour d'elle. Une entité imperceptible qui défiait toutes les lois de la physique de la planète-nation. Une présence presque palpable dont la nature allait bientôt faire basculer sa perception de la réalité. Et si depuis toujours il y avait eu autre chose? C'était le monde des Anciens Astronautes.

mardi 15 mars 2016

Affiche Bulles dans le Lac 2016

Voici l'affiche conçue par Alain Buisson pour la 11ème édition du Festival BD Bulles dans le Lac


Informations sur le festival :
  • Il se déroulera à la Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
  • L'entrée est gratuite,
  • Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
  • Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2016 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2016", sur la droite, qui est maintenu à jour régulièrement,
  • Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 19h00 le samedi et
  • 10h00 - 12h00 puis 14h00 - 16h30 le dimanche,
  • Une buvette sera tenue par l'équipe du Sou des Ecole de Saint Clément sous Valsonne,
  • La Brasserie Cacoz proposera des bières blanches et ambrées à la vente (à emporter) avec des étiquettes spécials pour le 11ème Festival.

mercredi 9 mars 2016

Matthieu Roda

Son site :
http://nekoroda.blogspot.fr/

Sa bio :
Après des études aux Beaux-Arts, Matthieu Roda rejoint le collectif Nekomix et participe à de nombreuses publications. Il aime Picsou mais aussi le rap, le catch, les X-men, Hercule, Xena, les pirates, les monstres, les robots et Cyrano de Bergerac. Dans la vraie vie, Matthieu Roda est professeur d’arts plastiques et anime également des ateliers de bande dessinée au sein de l’association Bulles et Dessins.

Sa dernière BD :
Râ & Cie de Matthieu Roda chez Sarbacane.

Synopsis :
Un récit désopilant dans l’univers mythologique préféré des enfants : l’ÉGYPTE DES PYRAMIDES !
Au début, il n’y avait rien… Et puis, Raaaaa ! un cri résonne dans le silence et l’obscurité. Le dieu des dieux vient de naître.
Quand on est un dieu, il faut tout faire soi-même ! Créer le ciel, les oiseaux et la mer, fonder une famille de dieux appelée à régner, et un peuple pour les adorer… Vaste entreprise !
Râleur égocentrique, monstre de mauvaise foi, Ra s’attelle à la création de l’univers où les coups de théâtre rivalisent avec ses coups de colère.

lundi 7 mars 2016

Kokor

Sa bio :
Outre ses qualités graphiques indéniables, Alain Koch, dit Kokor, est un dessinateur au grand talent narratif, aussi drôle qu'attachant. Après avoir réalisé plusieurs illustrations et bandes dessinées pour la publicité, il signe plusieurs albums dont La Danse du crabe et Cité des Mascottes chez Rackham, la série Phil Korridor, sur un scénario d’Alph, chez Zenda, Poilala chez Stakhano ainsi qu'une nouvelle du recueil Alfred Hitchcock présente aux Editions Vents d'Ouest. Après Kady et Balade, dans la collection Intégra, et le Commun des Mortels, Kokor réalise son deuxième album en couleurs dans la prestigieuse collection Equinoxe. Parallèlement à la bande dessinée, Alain Koch est également bassiste dans un groupe de rock…

Sa dernière BD :
Au-delà des mers de Kokor chez Futuropolis.

Synopsis :
Il y a des millions d'années, un couple de poissons sort pour la première fois de l'eau. Seul l'un des deux va survivre, hurlant à la mort le nom de sa compagne, Son. De nos jours, alors que l'on découvre la nouvelle doyenne de l'humanité (une finlandaise de plus de 110 ans), au Havre, M. Matelot sort de son bain de mer quotidien, protégé et surveillé par un groupe d'individus agissant comme des espions professionnels. Car M. Matelot n'est pas un être habituel. Mi-homme, mi poisson, il vit ici depuis la nuit des temps. Et aujourd'hui, c'est son anniversaire (enfin, à ce qu'on imagine). Bien qu'il ait vécu mille vies, cette journée va bouleverser M. Matelot. Un couple et une ado, prénommée Sonia, viennent s'installer à côté de chez lui. Rapidement le vieillard et la jeune fille en pleine crise d'adolescence, vont sympathiser. Il va l'aider à mûrir, elle l'aidera à vieillir. Et plus rien ne sera comme avant.

samedi 5 mars 2016

Laurent Dufreney

Son site :
http://laurentdufreney.canalblog.com/

Sa bio :
Il est né à Chambéry en 1979. Petit, il avait pris l'habitude de ronger ses crayons de couleur à l'école. C'est maintenant un grand garçon de presque deux mètres... mais il n'a toujours pas lâché ses crayons. Il vient d’une formation dans film d’animation. Il a travaillé plusieurs années dans les studios de dessin animé à Angoulême. Aujourd’hui, il est professeur de dessin à l’ENAAI (Enseignement aux Arts Appliqués et à l’Image), auteur-illustrateur indépendant et dessinateur pour le Dauphiné Libéré.

Sa dernière série :
Zoé Super de Mr Tan (scénario) et Laurent Dufreney (dessin et couleur) chez Bayard (3tomes).

Synopsis :
La famille de Zoé Super est vraiment extraordinaire ! Entre son papa incroyablement fort, sa maman qui sait voler, son grand-frère élastique ou même sa grand-mère qui crache du feu, tout le monde a un super pouvoir ! Tout le monde, sauf Zoé… Mais la petite fille a plus d’un tour dans son sac quand il s’agit d’aider sa famille à combattre les robots de l’effroyable professeur Diablo !
Car c’est comme ça dans la vie : certains naissent super. D’autres le deviennent !

jeudi 3 mars 2016

Miss Prickly

Son site :
http://www.isabelle-mandrou.com/

Sa bio :
Isabelle Mandrou est illustratrice. Elle a obtenu son diplôme d’illustratrice en 2003 à l’ENAAI (école supérieure privée d’Enseignement aux Arts Appliqués et à l'Image). Elle illustre différents magazines, ouvrages à destination de la jeunesse ainsi que différents supports de communications. Isabelle Mandrou est l'illustratrice de la célèbre bande dessinée Mortelle Adèle aux éditions Tourbillons, sous le pseudonyme de Miss Prickly. Elle enseigne également les arts appliqués. Isabelle Mandrou habite à Chambéry.

Sa dernière série :
Mortelle Adèle de Mr Tan (scénario) et Miss Prickly (dessin) chez Éditions Tourbillon.
Série en cours, 9 tomes parus.

Synopsis :
Que ce soit pour faire enrager mes parents, torturer mon stupide chat, lutter contre Jade et ses copines ou briser le cœur de Geoffroy... j'ai toujours une idée intéressante!