Informations sur le festival

Informations sur le Festival :

- Il se déroulera à la
Maison de l'Europe situé au Lac des Sapins, coté digue à Cublize (69550) à environ une heure de Lyon,
- L'entrée est gratuite,
- Le parking est gratuit, le festival se trouve du côté digue,
- Il n'y a aucune restriction au niveau des BDs emmenées par les visiteurs,
- Pour les auteurs qui viendront à cette édition 2017 vous pouvez vous fier à la liste "auteurs 2017", sur la droite, qui est maintenue à jour régulièrement,
- Les horaires de dédicaces sont 14h30 - 18h00 le samedi et 10h00 - 12h00 puis 14h30 - 17h30 le dimanche,
- Une buvette sera tenue par le sou des écoles de l'Ecole élémentaire publique Mathilde Ovize et de l'Ecole maternelle publique Le Coquillage de Thizy les Bourgs.
- Des bières numérotées avec l'affiche de la 12ème édition du festival réalisées par El'brasserie des DECO de Thizy les Bourgs seront en vente à l'accueil.
- Attention changement au niveau des auteurs présents : Nicolas Otéro et Batist ne seront pas là mais Nicolas Hitori De nous rejoint.

samedi 25 janvier 2014

Le dessin de l'affiche et les banderoles


Réalisé avec la collaboration du groupe BD
du CAT de la Roche / Les Sauvages








Les banderoles (entrée digue du Bancillon 
et entrée plage à Cublize)


Alain Péral


Philippe Larbier


Son blog :


http://www.nrblog.fr/casedepart/2012/11/07/dans-latelier-de-philippe-larbier-partie-1-etat-des-lieux/

http://www.nrblog.fr/casedepart/2012/11/14/dans-latelier-de-philippe-larbier-partie-2-les-influences/
Sa bio :

Dessinateur de presse dans le Journal de Mickey,  il signe notamment chez Delcourt les séries "Les Blagues belges" et "Les Blagues de retraités"
Il rejoint Bamboo avec la série "Les Fondus du jeu", suivie des petits Mythos (3 tomes) et de "La vie chez mon chat".

Quelques ouvrages :

"Les fondus du jeu"
T1 :
Vous pensez que la fortune ne pourra venir qu’en remplissant une grille de Loto ? Pour vous, rien ne vaut une nuit blanche autour d’un tapis vert ? Vous connaissez par coeur le nom des chevaux dans la prochaine de Longchamp ? Si êtes concernés par l’une de ces pathologies, mauvaise nouvelle, vous présentez tous les symptômes d’un fondu du jeu… Mais bonne nouvelle, vous pourriez être la vedette de cet album.
Et comme nous aussi, nous sommes joueurs, on parie que vous allez bien rire en lisant 

cette nouvelle aventure des Fondus ! 
Alors, pari tenu ?






"Les petits mythos" 
Bamboo

T1 : "Foudre à gratter"

Il existe un pays où les êtres sont légendaires. Où des gens mi-hommes mi-animaux côtoient des demi-dieux. Où certains ont une force surhumaine et où d'autres transforment en or tout ce qu'ils touchent. C'est ici qu'habitent Atlas, Hercule, le Minotaure, Aphrodite et tous les autres petits Mythos, au pied d'une Olympe dirigée par un Zeus au bord de la dépression. Mieux que Mythique.com pour faire des rencontres, garanti pure Grèce animale, tournez les pages de cet album et entrez vous aussi dans la légende. L'anti-mythe est fourni.

T2 : "Le grand Icare"

Icare tonne, Icare nage, Icare bure parfois, alors que son rêve est simplement de s'envoler au-delà du soleil. Nos Dieux et héros grecs en devenir assistent à ses nombreuses tentatives catastrophiques, mais aussi aux premiers pas d'Ulysse, futur grand navigateur qui pour l'instant souhaiterait juste se débarrasser de son mal de mer. Et Totor le Minotaure dans tout ça. Pas de pouvoirs magiques, pas de poste de Dieu qui se libère, serait-il condamné à demeurer un être mi-homme mi-taureau qui habite dans un labyrinthe. Super plan de carrière ! Ah ça, pas évident pour un petit Mytho d'entrer dans la légende !!!


T3 : "Les titans sont durs"


Pas facile la vie de futur héros. C'est ce que se dit tous les matins Hercule en pensant aux 12 travaux qu'il n'a pas encore pu réaliser. Pour nettoyer les écuries d'Augias ou étouffer le Lion de Némée, un peu d'aide ne serait pas de trop. Le hic, c'est que ses copains sont déjà pas mal occupés par un certain Jason dont la tâche est de retrouver la Toison d'Or. À cette époque où les missions ne manquent pas, Héros de la Mythologie antique est un vrai travail d'avenir !







La vie chez mon chat 
Bamboo



Les blagues de retraités
1. Promotion canapé

Une dédicace (festival de Saint Malo)
dans "Les Petits Mythos"




Sophie Turrel


Son blog :

http://www.sophieturrel.com/


Sa bio :

1973 : naissance de Sophie Turrel à Grenoble.
Aux côtés de parents créatifs, elle s’exerce pendant son enfance dans différents domaines des Arts Plastiques.
Elle obtient un diplôme de design à l’école des Beaux Arts de Saint-Etienne avant d'opter opte pour l’illustration et le dessin. 
1997 : elle revient dans sa ville natale où elle travaille comme illustratrice. En association avec des graphistes, elle réalise des affiches, logos, brochures de communication, et divers documents graphiques.
Ses illustrations sont faites avec des encres, de l’aquarelle ou de simples crayons de couleurs…
1999 : elle conçoit et développe la collection de cartes postales "Cache-cache" aux éditions des Correspondances.
2003 :  elle illustre les premiers albums pour enfants de la collection “Histoires de chats”, écrits par Stéphanie Dunand-Pallaz, aux éditions Magnard. 
Cette série s'appelle maintenant "Les petits chats" et est éditée par Balivernes Editions.
Installée dans les montagnes de la Savoie, cette illustratrice travaille beaucoup pour les enfants. 
Elle développe un univers graphique tendre, amusant, pétillant et coloré.



Quelques ouvrages (je les adore !):

Les albums pour entants "Les petits chats" :







Une dédicace :



jeudi 23 janvier 2014

Christophe Girard




Sa bio

Diplomé de l'école nationale des Beaux-Arts de Lyon, 

Christophe Girard est professeur à l'école d'arts plastiques de Nice.

Ses BD

Matisse manga
Les enfants rouges


Invité dans les murs du musée Matisse de Nice, Christophe Girard a dessiné l'album "MATISSE MANGA" comme le carnet d'un voyage immobile.
Les 51 planches ont été produites en direct au stylo bille, en référence au dessinateur japonais Hokusaï et son album "Hokusaï Manga" (1814) traduit par : dessin en liberté ou dessin au fil du pinceau.
Légères par l'approche, les planches possèdent toutes une même architecture : une oeuvre de Henri Matisse est évoquée au centre de la page, des croquis sur le vif des visiteurs et du personnels sont disposés autour.
Sur la bande du bas, une aquarelle reproduit des photos représentant Henri Matisse ou ses contemporains, en bulle des citations de ces mêmes intervenants relatent la pensée et la vie de l'immense artiste.
Pour la première fois dans la bande dessinée, un musée et sa collection deviennent les héros principaux et ne sont plus cantonnés dans un rôle de décor ou de faire-valoir.







"Le linceul du vieux monde"

Livre 1/3 : la révolte des canuts

Les enfants rouges

Lyon novembre 1831, c'est le début de la révolte des canuts. La concurrence oblige les marchands à baisser le prix d'achat des tissus aux canuts. C'est le début des revendications. Tous les ouvriers se rassemblent pour défendre leurs droits. Les dirigeants politiques ont du mal à faire tirer la police sur les canuts, en effet les policiers sont aussi de Lyon et beaucoup rejoignent leurs amis révoltés. L'armée est appelée...

Livre 2/3 :
 22 novembre 1831 : Les combats sont acharnés et sans pitié. Les amis d'hier s'entretuent par idéologie ou malchance. Les tentatives de récupération par les républicains échouent dans la fureur des fusillades. 

Des femmes attaquent un fort à main nues, des enfants coupent les jarrets des soldats, des deux côtés des exécutions, des lynchages sommaires. Encerclée, démoralisée et exsangue, l'armée décide de se retirer de la ville dans la nuit du 22 au 23 novembre 1831. 
La retraite se transforme rapidement en déroute sanglante. 
Au matin, les canuts sont maîtres de la ville mais personne n'était préparé à cela...


















..

mercredi 22 janvier 2014

Gregor Hinz



Son blog :

http://www.gregorhinz.de/


Son intervention :

Cette année le festival s'ouvre sur de nombreux partenaires et s'associe à plusieurs projets : - Les enseignants de la CCPAT des écoles de Cublize, Thizy, Saint Jean la Bussière et des collèges d'Amplepuis et de Thizy pratiquant la langue allemande dans leur classe ont préparé un projet important : un auteur en résidence, l'illustrateur allemand Gregor HINZ interviendra leurs classes dans les semaines qui précèderont le festival. Les productions des élèves réalisées à l'occasion seront exposées le 5 et 6 avril à la Maison de l'Europe.



Quelques illustrations :








lundi 20 janvier 2014

Vyrhelle


Vyrhelle

Son site :

http://vyrhelle.com/

Sa bio :

Artiste ayant choisi l'indépendance de l'auto-édition, illustratrice 

et dessinatrice de bandes dessinées orientées heroïc-fantasy.

Les chroniques d'Arcea, tome 1 : L'athamé

... Je dirais déjà que ce récit ne peut se résumer uniquement à l'histoire de cette femme. 
Pour être la plus précise possible, je dois conter l'histoire des "pèlerins" dans leur ensemble... 
Et ce à partir de l'arrivée des premiers d'entre eux à la cité des mages d'Ausros...

L'histoire commence par un rituel et un sacrifice qu'ordonne et exécute celle que l'on 
nomme ; la Démone aux cheveux blancs. 
Mais pour mieux comprendre l'intrigue, l'auteur plonge 
son histoire dans une autre histoire. 

... J'aime énormément ce principe de récit dans un récit, j'ai l'impression de naviguer 
dans un labyrinthe et que les mots, et en l’occurrence également les dessins, 
de l'auteur me permettront de retrouver mon chemin ...

Nous remontons le temps à la rencontre d'Elwen, jeune femme aux pouvoirs étranges, 
évoluant avec cette peur de perdre le contrôle de ses dons, elle décide de se rendre 
à la cité des mages et demander d'être l'apprenti de l'Archimage. 
A part Elwen nous rencontrons également un jeune Elfe rodeur, Jöllwin, 
qui ne restera pas insensible au charme de la magicienne, mais très vite 
ils vont se retrouver séparer et les deux protagonistes seront bien assez occupé 
par leurs malheurs. 



Une illustration  :






Vermine 01


Son blog :

http://vermine01.com/

Sa bio :

Vermine 01 ou Vermine Premier, ça dépend de mon humeur…. 
de son vrai nom Romain Bouzigues  est graphiste illustrateur freelance depuis plus de 10 ans. 
Spécialisé dans l’illustration vectorielle qu'il utilise pour réaliser mes BD, il travaille sur Illustrator pour la communication, la presse et le web.

Il habite Bourg-en-Bresse, un îlot au milieu des marécages de la Dombe 


et est (selon lui)  le dessinateur le moins connu de France.


Il a  arrêté et repris sérieusement la BD plusieurs fois… 


Depuis peu, il s' y suis vraiment remis sans l'intention de lâcher à nouveau ! 



Sa BD :


Victor Woualou


T1 : coince la bulle






Justine Renaud




Son blog :
Les pattes vertes

http://www.lespattesvertes.com/

Quelques ouvrages :

Croc le croco à la plage !
Croc le croco à la pêche !
C'est le printemps !
L'hiver est là !
Rayure veut apprendre à nager !







L'hiver est là !

Nicolas Pothier


Sa bio :

Nicolas Pothier est né le 14 avril 1968 à Poitiers. Après avoir travaillé dix ans dans le jeu vidéo en tant que directeur artistique, il se lance dans l'écriture de scénarios de bandes dessinées en 2002. Avec Yannick Corboz, il signe son premier album, le BD Ciné consacré à Woody Allen, ainsi que diverses histoires courtes publiées dans les magazines BoDoï et Métal Hurlant et réunies dans un recueil, Voies Off, aux éditions Treize Etrange. C'est chez le même éditeur qu'il crée en 2005 la série Ratafia en collaboration avec Frédérik Salsedo (BD Jazz Art Tatum et James Brown). Parallèlement à la bande dessinée, il continue d'écrire pour le jeu vidéo et pour le magazine BoDoï. 
Il prépare actuellement trois autres albums pour la collection BD Music.


Quelques ouvrages :

La série "Ratafia" (avec Salsedo)


Aventure déjantée, situations improbables, jeux de mots capilotractés… Le scénaristeNicolas Pothier avait fait feu de tout bois pour nous faire marrer avec ses pirates loufoques dans les quatre premiers tomes de la série Ratafia. Difficile dès lors de faire mieux dans un cinquième tome conçu comme un récit complet envoyant ces flibustiers d’eau douce au Japon. Difficile mais pas impossible. Dessinée et mise en couleurs avec talents par les frangins Salsedo, cette nouvelle histoire est une complète réussite. Avec des dialogues toujours aussi tordants, les auteurs jouent à merveille avec les codes locaux et réinventent la création du manga, du grand art.






Junk (avec Brüno)

Quand la bande des Jersey Cowpunchers s’est séparée il y a quinze ans pour se ranger, les six membres du groupe pensaient ne jamais se revoir. C’était sans compter sur leur leader Hank Williams qui reforme l’équipe pour un dernier baroud d’honneur : une étrange chasse au trésor dans les montagnes désertiques et enneigées. Passé le moment des retrouvailles, les vieux bandits se voient vite confrontés à leur souvenirs et tentent de revivre un passé depuis longtemps disparu, sans savoir que Hank a organisé ce voyage dans un seul but : régler ses comptes avec celui qui, il y a longtemps, a trahi tous les autres…


Cactus (avec Johann Pilet)

En vert et contre tous ! Dans la ville de Santa Pé, un gang de bandits masqués, les Pasamontas, terrorise les habitants et brûle régulièrement les bâtiments publics. Le gouverneur de la ville, Don Cordoba, profite du climat de peur pour asseoir son pouvoir et augmenter les impôts de la population déjà bien pauvre. Pour contrer ces ennemis sournois, un métis rusé et nonchalant décide d'agir secrètement. Le jour, il se fait passer pour le domestique du vieux Diogène, le nouveau blanchisseur ivrogne, et la nuit, il devient Caktus, le héros masqué aux cent couteaux tout de vert vêtu !




Walhala (avec Lechuga)




Arnaud Toulon


Son blog


Sa bio :



Ses BD :

Les informaticiens (2 tomes)
T1 :
T2 :

Les Informaticiens, c'est tout un programme ! Entre Phil le bourrin qui martyrise son ordinateur au moindre bug, Mike le spécialiste du téléchargement de films en chinois non sous-titrés et Kevin le stagiaire qui connaît le vrai sens de l'expression « système d'exploitation », on se demande bien comment l'entreprise Bousier arrive à tourner sans planter. Le boss de cette société familiale spécialisée dans la conception de produits informatiques a intérêt à surveiller tout ce beau monde car c'est bien connu : le tchat parti, les souris dansent...





Le fayot
T1 :


Une dédicace :




David Pellet


David Pellet

(extrait de son blog)

Né en mars 1973, à l'île de la Réunion. Je débarque en France en 1986, j'ai suivi une formation technique jusqu'à travailler dans un bureau d'étude pendant 2ans. je profite de mon service militaire pour partir 2 ans dans les Antilles pour l'armée de l'air... en 2000 ,Peu de temps après mon retour en France, j'intègre un studio de dessin animé en Arles où je suis décorateur d'animation. puis c'est la valse des productions de studios en studios, parfois animateur, parfois décorateur, jusqu'a finir sur une production à Madrid en tant que lay-out-man sur "Nocturna". De retour en France en 2005, je fais un peu de bande dessinée, puis vient le jeux vidéo comme illustrateur, concept artist et aussi directeur artistique. Aujourd'hui je cumule toutes ces activités en tant qu'indépendant, travaillant pour différents studios de jeu vidéo à travers le monde, ainsi qu'avec quelques éditeurs et autres sociétés de communication, je donne aussi quelques cours en écoles d'art.

Ses albums :

Les fabuleux voyages de Meegrit , Tome 1 Ecosse, terre de légendes
Editions Le lombard

Un véritable guide de voyage, indispensable à tout touriste impatient de découvrir les richesses cachées de l'Écosse, depuis le monstre du Loch Ness jusqu'aux sorcières qui font s'échouer les navires au large des côtes.




Légendes des montagnes de France
Editions Le lombard

Il nous avait déjà fait découvrir les merveilles cachées de l’Ecosse, mais larges sont les frontières du petit peuple. C’est donc sur le continent que le korrigan Meegrit a cette fois jeté son dévolu, pour nous révéler les secrets féériques des montagnes de France. Des Alpes aux Pyrénées en passant par le Massif Central, ce guide de voyage un peu particulier consigne les folklores locaux en vue d’un voyage sans pareil ! 







Jonathan Munoz


Son blog :

http://www.jonathanmunoz.fr/

Sa bio :

Un mardi matin de l'année 1984, alors que le café tiédit dans la salle à manger, sa génitrice et son géniteur se regarde tendrement. Neuf mois plus tard il naîtra. Il grandira entouré d'une Game Boy et d'un frère qui lui fera comprendre à coup d'édredon que dans la vie, il faut savoir partager. C'est comme cela que pour tuer le temps entre deux parties de jeux, il commence à tartiner des cahiers de gommettes, feutres et autres ustensiles de dessin. Une manie qui le poursuivra bien plus tard au grand dam de ses professeurs qui lui expliqueront que l'on ne barbouille pas ses livres d'histoire avec des vaisseaux intergalactiques à rayon ultra gamma bx-2000. Il obtiendra malgré tout son bac avec mention « admis », ce qui lui permettra d'intégrer l'école supérieure lyonnaise spécialisée dans l'art du gribouillage (Émile Cohl), d'où il sortira diplômé. Il obtiendra ainsi l'autorisation de faire de petits gribouillis dans des livres de français, des mensuels Disney et autres magazines spécialisés. 
Très vite il sera repéré par des gens ayant beaucoup de goût qui lui proposent le barbouillage de livres entiers. 
C'est ainsi que naquit « Un léger bruit dans le moteur » en collaboration avec Gaet's et Jean-Luc Luciani (sortie été 2012). 
« Les dormants » sortent  fin février 2013 aux éditions Cléopas.


Quelques BD :

"Un léger bruit dans le moteur"

C'est un village où personne ne s'arrête…sauf si l'on tombe en panne.
Les gens vivent là en vase-clos sans aucune envie de connaitre le monde d'ailleurs.
Un petit garçon va décider de supprimer un à un tous les habitants du village afin de pouvoir en partir. Très rapidement la psychose va s'emparer de tous.




"Les dormants" 

Les aventures d'un homme insomniaque et d'une femme soporifique. C'est l'histoire de gens que tout semble réunir, d'un souvenir croisé, que tout risque de séparer.
Jean est un jeune homme tourmenté par des insomnies récurrentes, amnésique de surcroit, perdu au beau milieu d'une forêt il cherche désespérément à fuir ses troubles du sommeil. Mais il semblerait que sa maladie ne soit pas la seule raison de son départ...





Une dédicace :











Christophe Hénin



Son blog :

http://christophe.henin.art.pagesperso-orange.fr/

Sa bio :


Attiré par le dessin et la bande dessinée, il suit  des études scientifiques, puis obtient un diplôme de designer produit.
Ensuite il collabore avec le studio Climax Comics sur les séries "Reflex" et "The Elite", puis avec le studio MAKMA, pour divers travaux d'encrage tels "Gunplay" ou "Wise Intelligence" pour Digital Webbing Présente.
Choisi par les éditions "Réflexions" pour adapter une nouvelle basée sur le personnage de "The Crow" (créé par l'américain James O'BARR et porté plusieurs fois sur grand écran avec notamment Brandon Lee ou Vincent Pérez). Il réalise dessin, encrage, lettrage et tramage de "The Medieval Crow".
Suite au succès de ce premier volume, il propose une suite à l'éditeur qui lui  laisse carte blanche et lui confie la totalité du projet (scénario et partie graphique).
Il réalise une Bande Dessinée pour le site internet de fans international de Natalie Portman, suite alternative au film "Léon".
Parallèlement à cela, il travaille en indépendant et réalise illustrations, affiches, couvertures, logos, images de synthèses 3D, etc.
Il finalise une BD Humoristique personnelle... 


Quelques ouvrages :

The french crow



Le garde républicain


Une dédicace :



Isabelle Maroger


Son blog :

http://isacile.blogspot.fr/


Sa bio :

Isabelle Maroger est née en 1979 à Montpellier d’un père français et d’une mère norvégienne. Isabelle a dès son plus jeune âge gribouillé partout et sur tout, de préférence sur les rideaux du salon, sur son petit frère, sa grande sœur, son chien et son chat… Cela lui a réussi car elle a poursuivi ses hautes études de gribouillage dans une vraie école de dessin, l’école Émile-Cohl de Lyon. Elle travaille régulièrement pour la presse et l'édition jeunesse (Milan, Lito, Hatier…). Désormais elle illustre des livres et des magazines pour enfants ou femmes chic. Ce qu'elle aime, c'est créer des images et des bandes dessinées qui font sourire. Parallèlement, elle donne des cours de bande dessinée à des enfants entre 8 et 15 ans à Lyon, où elle vit actuellement.


Ses BD :

Ma mère et moi
T1: Chaud devant !
T2 : Telle mère, telle fille
T3 : Maman Poule
Clair de lune
























"Larguée"
Fluide glacial

La fin d'une histoire, c'est toujours le début d'un cauchemar !


Sa dernière publication :

Mon cahier minceur (illustrations)

Perdre du poids durablement même en hiver ? C'est possible ! Dans ce cahier pratique et ludique, une diététicienne vous coache efficacement dans votre perte de poids et vous réapprend à manger équilibré sans (trop) changer votre quotidien. Avec Mon Cahier Minceur, Vous définissez vos objectifs en réalisant votre bilan personnalisé quels que soient votre âge, votre sexe, vos antécédents dé régimes. Vous passez à l'action en suivant le type de régime défini par votre test et observez des résultats immédiats. Vous stabilisez votre perte de poids en maîtrisant vos besoins nutritionnels et en expérimentant les nombreuses astuces délivrées par notre expert. Vous maintenez votre équilibre en apprenant à bien gérer vos écarts et en adoptant de bonnes habitudes alimentaires tout en vous faisant plaisir.










Paul Frichet



Paul Frichet


Son blog :

http://paulfrichet.wordpress.com/2012/03/01/faire-une-couverture-un-vrai-travail/


Sa bio :

Né le 9 décembre 1980 en Normandie, Paul Frichet part, après le bac, pour l'école Émile Cohl de Lyon. Après quatre ans de formation, il s’expatrie en Floride, où il caricature les touristes du parc Disney pendant 10 mois. De retour à Lyon, il publie quelques histoires courtes dans le magazine Bodoï puis un album chez Treize Étrange, Le Lover Masqué. Il réalise ensuite divers travaux d'illustrations avant d'attaquer Inlandsis sur le scénario de Stéphane Betbeder.

Texte © Soleil


Sa série :

Inlandsis

Editions Soleil

T1 : "Deux bras, deux jambes"

"Cette histoire parle d’un temps révolu, un temps où la planète n’avait pas encore livré tous ses secrets, un temps où les Hommes ne s’étaient pas hissés au sommet du règne animal et où les légendes suffisaient à expliquer les nombreux mystères de ce monde… En ces temps-là, les Dieux venaient d’édifier Inlandsis, une muraille infranchissable censée les protéger des Deux-Bras-Deux-Jambes car ils se méfiaient de leur soif de pouvoir. Ils accordèrent aux animaux le feu de l’intelligence et le souffle du langage pour en faire les gardiens de leur royaume… Ayant ainsi œuvré, les Dieux se retirèrent du monde, ils pourraient se reposer, ils ne seraient pas dérangés… Du moins, c’est ce qu’ils croyaient…"




T2 : "Frère de coeur, soeur de sang"






Le récit oscille habilement entre réel et fantastique, tout en y mêlant une part de folklore, une histoire qui se situe dans un temps où les légendes suffisaient à tout expliquer. La calotte glacière, surface inhospitalière, fut le théâtre d'événements tragiques et sanglants, sur fond de mythes humaniste et naturaliste.
Le scénario est rondement mené et la lecture se fait sur un rythme soutenu, dynamique.
Le dessin apporte un vrai plus, avec un trait souple, pas dépourvu de détails, mais qui va à l'essentiel. Pas de fioritures, pas de fausses notes, Paul Frichet rend hommage avec grâce à ses étendues sauvages. 
Jeu de contraste entre les scènes de paysages vastes (très bien réalisées d'ailleurs) et intimité des face à face, l'ambiance s'impose rapidement et soutient le scénario.
"Inlandsis" est une bien belle surprise, un album de qualité et de belle facture, qui nous promet d'agréables moments de lecture.

Une dédicace  (dans le tome 1) :